Menu de navigation

Les informations et les nouvelles du collège

JOURNEE MONDIALE DES ABEILLES

JOURNEE MONDIALE DES ABEILLES

Le jeudi 20 mai 2021 c’était la journée mondiale des abeilles : POURQUOI LE 20 MAI? 

 

Le 20 mai coïncide avec l’anniversaire d’Anton Janša, qui, au 18ème siècle, fut le pionnier des techniques apicoles modernes dans sa Slovénie natale et rendit hommage à l’abeille pour sa capacité à travailler dur tout en n’ayant besoin que de peu d’attention.

Les Nations Unies ont désigné le 20 mai Journée mondiale des abeilles (ou « Beeday » pour les familiers de la langue de Shakespeare).    Dans le monde, trois cultures sur quatre qui produisent des fruits ou des semences destinés à l’alimentation humaine dépendent en partie des abeilles et d’autres pollinisateurs.

PHOTO :FAO / Greg Beals

NOUS DEPENDONS TOUS DE LA SURVIE DES ABEILLES

Les abeilles et les autres pollinisateurs, tels que les papillons, les chauves-souris et les colibris, sont de plus en plus menacés par les activités humaines.

La pollinisation est cependant un processus fondamental pour la survie des écosystèmes car de lui dépendent la reproduction de près de 90% des plantes sauvages à fleurs du monde, ainsi que 75% des cultures vivrières et 35% des terres agricoles à l’échelle de la planète. Non seulement les pollinisateurs contribuent directement à la sécurité alimentaire, mais ils constituent aussi des leviers essentiels pour la conservation de la biodiversité.

Pour attirer l’attention de tous sur le rôle clé que jouent les pollinisateurs, sur les menaces auxquelles ils sont confrontés et sur leur importante contribution au développement durable, les Nations Unies ont décidé de désigner le 20 mai Journée mondiale des abeilles.

 

 

NOS POLLINISATEURS EN IMAGE:

 

 

 

IL FAUT AGIR MAINTENANT

Les pollinisateurs ont un taux d’extinction qui est aujourd’hui de 100 à 1 000 fois plus élevé que la normale. Environ 35% des pollinisateurs invertébrés, en particulier les abeilles et les papillons, et environ 17% des pollinisateurs vertébrés, tels que les chauves-souris, sont aujourd’hui menacés d’extinction.

 

QUE POUVONS-NOUS FAIRE?

EN TANT QU’INDIVIDUS:

  • garder un ensemble diversifié de plantes dans votre jardin ou votre balcon, encore mieux si elles fleurissent à des moments différents;
  • préférer l’achat de miel brut issu de vos apiculteurs locaux;
  • acheter des produits issus de pratiques agricoles durables;
  • éviter d’utiliser des pesticides, des fongicides ou des herbicides dans nos jardins;
  • protéger les nids sauvages quand possible;
  • parrainer une ruche;
  • laisser dehors un récipient propre avec de l’eau, indispensable pour les abeilles après une journée passée à bourdonner;
  • soutenir la reforestation;
  • sensibiliser les gens autour de nous en partageant ces informations au sein de nos communautés et nos réseaux ! Le déclin des abeilles nous affectent tous.

EN TANT QU’APICULTEURS OU AGRICULTEURS:

  • éviter l’emploi de pesticides toxiques pour les pollinisateurs et les écosystèmes, comme le paillage;
  • diversifier nos cultures autant que possible;
  • planter des haies.

 

Sources:https://www.un.org/fr/observances/bee-day